Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques


UMR-I 02 SEBIO

 

 

 


UMR-I02 SEBIO - SITE DU HAVRE



DIRECTEUR :
Frank Le Foll
Mail :
frank.lefoll@univ-lehavre.fr


DIRECTRICE ADJOINTE :
Céline Boulangé-Lecomte
Mail : celine.lecomte@univ-lehavre.fr


SECRÉTAIRE :
Madeleine Barriaux
Horaires : 9h00-17h00 (sauf le vendredi après midi)
Téléphone : +33 (0)2 32 74 43 69
Fax : +33(0)2 32 74 45 05
Mail : madeleine.barriaux@univ-lehavre.fr


ADRESSE (Le Havre) :
UMR-I 02 SEBIO - Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques
Université du Havre
25, rue Philippe Lebon
BP1123
76063 Le Havre cedex
France

Rechercher


Nos tutelles


Accueil > UMR multi-site

UMR multi-site INERIS-URCA-ULHN

par Céline Boulangé-Lecomte - publié le , mis à jour le

DIRECTEUR (Université Le Havre Normandie) :
Frank Le Foll

Mail : frank.lefoll@univ-lehavre.fr

CO-DIRECTEUR (INERIS) :
Jean-Marc Porcher

Mail : jean-marc.porcher@ineris.fr

CO-DIRECTEUR (Université de Reims-Champagne-Ardennes) :
Stéphane Bétoulle

Mail : stephane.betoulle@univ-reims.fr

La prise en compte ces dernières années de la nécessité de protéger l’environnement s’est traduite par un accroissement des exigences réglementaires via l’adoption par exemple des Directive Cadre sur l’Eau (2000/60/CE) et Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (2008/56/CE). Les pressions multiples et grandissantes sur l’environnement imposent toutefois à la société et aux scientifiques de nombreux défis nécessitant le développement de connaissances utilisables, in fine, pour faire évoluer les réglementations environnementales. Les activités de recherche de l’UMR-I02 SEBIO s’inscrivent en toxicologie et écotoxicologie aquatiques dont l’un des principes fondateurs est la relation de cause à effet qui relie une altération à un niveau d’organisation biologique donné et ses conséquences au niveau supérieur. Ainsi, une interaction polluant-molécule du vivant peut entrainer des désordres moléculaires pouvant compromettre en chaîne, le fonctionnement cellulaire, les capacités physiologiques d’un individu et atteindre les niveaux d’organisation biologique supérieurs de la population aux écosystèmes lorsque les mécanismes de compensation, résistance et les rétroactions sont dépassés. La recherche en écotoxicologie s’est attachée depuis les années 80 au développement d’indicateurs basés sur des réponses biologiques utilisables afin d’améliorer le diagnostic environnemental. Le développement de réponses prédictives de l’état de santé des organismes et de la qualité des milieux représente l’objectif premier de l’UMR-I02 dont le thème fédérateur est la biosurveillance des milieux aquatiques. Cependant, la principale difficulté concernant l’utilisation de ces réponses biologiques comme indicateurs prédictifs, réside dans la complexité du vivant. Chaque niveau d’organisation biologique est un réseau complexe d’interactions et aucune action ne peut être considérée comme simple, linéaire et univoque. Un ensemble d’acteurs et de systèmes interconnectés intervient à chaque niveau et constitue, dans un contexte dynamique (temporel et spatial), le réseau maintenant les systèmes en équilibre. Il apparaît donc important que la recherche puisse lever les verrous scientifiques et techniques à l’utilisation de ces indicateurs biologiques actuels mais également s’attache au développement des indicateurs de demain. Dans ce contexte la stratégie mise en place par l’UMR-I02 est double et s’appuie sur deux thèmes de recherche. Le premier thème vise à l’amélioration des connaissances conduisant au développement de nouvelles réponses d’intérêt en tant qu’indicateurs. Le second thème a pour objectif de lever les verrous de l’utilisation de ces outils en biosurveillance environnementale. Les actions de l’UMR s’articulent autour de 3 grandes fonctions biologiques : reproduction et endocrinologie, immunité et capacité de défense, métabolisme et énergie.





Voir en ligne : Site UMR-I02 SEBIO URCA-INERIS-ULHN